+377 92 16 15 15

info@monaco-navigation.com

Dispersion des cendres en mer

visuel_monaco riviera navigation_visuel dispersion cendres mer_24 04 2017 page 001

fr En France, la dispersion en mer des cendres d'un(e) défunt(e) doit respecter la règlementation maritime (la Loi du 02/01/1986 et l’article L.2213-23 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGTC)).

La dispersion des cendres, directement à la surface de la mer, en bateau, doit s'effectuer à une distance minimum de 300 mètres de la côte. L'urne est alors ouverte et les cendres sont dispersées à la surface de la mer.

L'immersion d'une urne biodégradable (en pâte à sel, carton, sable, …)

Celle-ci est déposée à la surface de l'eau et coule lentement vers le fond marin. Les autorités exigent que l'urne soit immergée à au moins 3 milles des côtes, c'est-à-dire un peu moins de 6 km, pour éviter que les courants marins ne rejettent l'urne sur la côte avant sa dissolution.

La personne en charge des funérailles se doit d'avertir la Mairie de la Commune ou le disparu est né, précisant la date et le lieu de la dispersion…

Elle doit aussi informer la commune où se situe le port d'attache du bateau qui procède à la dispersion.

En Principauté, il n'existe pas de règlementation. La société Somotha (14 avenue Pasteur à Monaco – Tel. (+377) 97 98 40 40), qui oriente vers nous les personnes qui souhaitent recourir à notre prestation, remet simplement à la famille, l'urne devant être immergée, accompagnée d'une attestation de la crémation fournie par la Sûreté Publique de Monaco.

L'usage veut qu'en Principauté, en l'absence de textes, nous nous inspirions de ce que ce qu'il se pratique en France. Et c'est ce que nous faisons donc au niveau du respect des distances par rapport à la côte.

Concernant un(e) non résident(e) monégasque, qui aurait émis le souhait que ses cendres soient dispersées devant Monaco, en considération d’attaches affectives avec la ville, nous n’opérons pas de quelconque déclaration en Mairie et il appartient à la personne en charge des funérailles de signaler à la commune de naissance du (de la) défunt(e) le lieu de dispersion des cendres, à savoir la Principauté de Monaco.

Pour accompagner les cendres du (de la) défunt(e) dans son ultime voyage, notre bateau, un semi-rigide professionnel armé Marine Marchande parfaitement équipé au plan sécurité (visite annuelle opérée par les Affaires Maritimes de Monaco), et piloté par un capitaine breveté, le FRENCH RIVIERA, peut transporter jusqu'à 12 personnes.

Le bateau, par météo favorable soumise à la seule appréciation du capitaine, quitte le port de Monaco, au lieu et à l'heure convenus, et monte vers le large, dans les eaux monégasques, ou bien se dirige vers un endroit choisi, de la côte voisine entre Menton et Beaulieu sur Mer, les personnes en charge des funérailles se devant, dans ce cas, comme nous l’avons vu précédemment, sur un plan français, accomplir la démarche nécessaire auprès de la commune concernée...

A un point agréé par les proches, le bateau s'arrête et les moteurs sont stoppés afin de pouvoir « entrer en communion" avec le silence du large…

Un instant de recueillement s'ensuit…

Un morceau musical cher au (à la) défunt(e) ou aux proches, peut être écouté…

Il suffit de nous remettre une clef USB portant l'enregistrement souhaité de courte durée (3 à 4 minutes). Nous avons nous-mêmes, à disposition, quelques extraits musicaux appropriés que nous pouvons diffuser à la demande, si besoin est.

Après quelques minutes, les cendres sont dispersées à la surface de la mer ou bien l'urne est déposée délicatement dans l'eau, puis lâchée pour disparaitre vers les profondeurs…

Un relevé GPS de l’endroit est effectué par nos soins et communiqué aux proches afin de leur permettre de demeurer constamment en lien, par l'esprit, avec le (la) défunt(e).

Au même moment, ceux ci jettent à la mer, en signe d'amour ou d'affection, des fleurs qu'ils auront amenées avec eux…

Après quelques ultimes instants de recueillement, nous remettons les moteurs en marche et regagnons le port de Monaco.

Lorsque notre bateau sera à nouveau amarré à son poste à quai, il se sera alors écoulé plus ou moins une heure…

Sur un plan tarifaire, la prestation sera facturée 227,27 € HT (+ TVA 10%), soit 250,00 € TTC, montant payable avant le départ du bateau.